Rhinoplastie Tunisie

La rhinoplastie en Tunisie vous aidera à faire refaire le nez pour embellir le visage. La chirurgie nasale peut être plastique, fonctionnelle ou correctrice. Il s’agit dans le premier cas, d’une chirurgie réparatrice du nez comme la chirurgie de la déviation de la cloison nasale.

Dans le second cas, il s’agit d’une chirurgie plastique visant à modifier l’anatomie du nez (os et/ou cartilage), dans un but purement esthétique, d’où une rhinoplastie. Les deux techniques de chirurgie du nez peuvent aussi être réalisés dans un même temps.

Prendre RDV avec le Dr. ABIDI

Déroulement de la rhinoplastie

Indiquée pour le retrait d’une bosse, pour rehausser la pointe du nez, pour affiner le nez, pour diminuer un nez trop long, trop large, pour augmenter la projection du nez, pour corriger la cloison nasale, etc., la rhinoplastie peut se faire selon la voie ouverte ou la voie fermée.

rhinoplastie tunisie

On parle de rhinoplastie fermée lorsque les cicatrices sont dissimulées à l’intérieur du nez. La rhinoplastie ouverte quant à elle, désigne une technique de la chirurgie du nez qui se caractérise par une cicatrice présente sur la columelle. La technique ouverte est celle la plus utilisée. Parce qu’elle permet de décoller la peau du nez, et offre une meilleure possibilité au chirurgien de procéder à une meilleure analyse de l’anatomie du nez.

À partir des sous-unités du nez, il peut savoir s’il doit pratiquer une rhinoplastie de la pointe du nez, une rhinoplastie du dorsum nasal, une rhinoplastie de la racine du nez, une rhinoplastie de la déviation nasale, en l’occurrence la septoplastie.

En général, on compte 2 principaux groupes d’interventions en chirurgie du nez : les interventions de réduction du nez ou les interventions d’augmentation du nez.

Parmi les interventions de réduction, l’on peut avoir la chirurgie de réduction des cartilages, la suture des cartilages ou la réduction osseuse. Ces techniques sont envisagées lorsqu’on veut réduire la taille du nez ou retirer une bosse.

Pour les interventions d’augmentation, on peut réaliser une greffe des cartilages en prélevant le cartilage soit au niveau de la cloison nasale soit au niveau de l’oreille, ceci pour augmenter la pointe du nez. Comme on peut aussi effectuer une pose d’implant nasal.

On peut aussi pratiquer la rhinoplastie pour corriger un nez ethnique (peau épaisse, narine aplatie, arête nasale basse, pointe nasale aplatie et absence de projection). La technique de la rhinoplastie ethnique est pratiquement la même que dans d’autres cas.

Bien qu’il s’agisse toujours de pratiquer une rhinoplastie personnalisée, c’est-à-dire pratiquée en fonction du patient et dans le respect de l’harmonie de son visage.

A savoir que la rhinoplastie se déroule sous anesthésie générale. La durée de l’intervention est variable. Elle se situe entre 1h et 2h en fonction des cas.

Suites opératoires de la rhinoplastie

Elles sont très peu douloureuses en raison du plâtre qui est placé sur le nez en fin d’intervention, et qui sera retiré 10 jours plus tard. Néanmoins, des antalgiques peuvent soulager les douleurs si elles sont persistantes. Le retrait des mèches se fait le jour suivant la rhinoplastie en Tunisie.

Le patient doit s’attendre néanmoins à l’apparition sur les paupières inférieures, d’ecchymoses qui disparaîtront au bout de 2 ou 3 semaines. L’œdème peut cependant perdurer quelques mois, malgré que le nez se dégonfle après 1 mois.

Les cas d’obstruction du nez sont fréquents après une plastie du nez. Pour éviter qu’il se forme des croûtes dans le nez, le patient doit effectuer un lavage permanent des narines. Une gêne respiratoire ainsi qu’une perte de l’odorat sont inévitables cependant. Ceci parque les muqueuses sont gonflées.

Il est proscrit de porter des lunettes après l’intervention. La reprise des activités professionnelles peut se faire après une dizaine de jours. Mais pour le sport, il faut patienter 1 mois et éviter tous les sports de combat ou violents.

Résultat de la rhinoplastie en Tunisie

C’est de manière progressive que se manifestent les corrections de la chirurgie du nez. Certaines modifications surviennent plus rapidement. On peut ainsi constater l’inexistence de la bosse nasale une fois l’attelle retirée. La plupart des résultats de la rhinoplastie se manifestent cependant après 2 ou 3 mois. Mais pour un résultat optimal, il est conseillé d’attendre à partir du 6ème mois. C’est le temps pour la peau de se réadapter à la nouvelle charpente ostéo-cartilagineuse du nez.

rhinoplastie tunisie avant apres

Ce temps est fonction de la cicatrisation et aussi de l’élasticité de la peau. L’évolution est moins rapide pour les peaux épaisses que pour les peaux fines. Tout compte fait, le patient doit s’attendre à un nez harmonieux. Cette harmonie peut être encore plus claire lorsque la rhinoplastie a été combinée à une chirurgie du menton, en l’occurrence une génioplastie.

Contre-indications de la chirurgie esthétique du nez

La chirurgie du nez est interdite pour les personnes souffrant de :

  • maladie cardiaque ;
  • maladie pulmonaire ;
  • anémie ;
  • trouble de la coagulation ;
  • dépression ;
  • troubles psychiatriques ;
  • certains troubles respiratoires, etc.

Elle est aussi contre-indiquée pour ceux qui suivent certains traitements comme :

  • la chimiothérapie ;
  • la corticothérapie ;
  • traitement de l’acné
  • et parfois, même sous aspirine, etc.

Il est aussi à noter que la rhinoplastie n’est pas envisageable avant 16 ans, voire 18 ans parfois.

Complications après une rhinoplastie

Parmi ces complications postopératoires de la rhinoplastie on peut citer, les cas de saignements qui, lorsqu’ils surviennent, nécessitent une mise en place rapide des mèches pour arrêter l’hémorragie ; pour les complications tardives de l’intervention, il s’agit particulièrement des cas d’insatisfaction de résultats comme un excès ou une insuffisance de correction pouvant nécessiter une rhinoplastie secondaire.

La rhinoplastie secondaire peut être nécessaire pour les cas de résection trop importante des cartilages ou des os, d’asymétrie du nez, d’absence d’harmonie entre le nez et l’ensemble du visage, de creux visible, etc.

Cette chirurgie de retouche du nez ne peut s’envisager avant le 6ème mois et idéalement pas avant 1 an. La chirurgie secondaire est plus compliquée et nécessite un temps opératoire plus long. D’où l’importance de recourir pour sa rhinoplastie primaire à un chirurgien qualifié.