Augmentation mammaire Tunisie Prix

augmentation mammaire tunisie prix

Décider de recourir à une augmentation mammaire Tunisie prix pas cher est un excellent choix. Le prix d’une augmentation mammaire Tunisie est de 2400 € et tout compris. Veuillez noter que ce prix comprend :

  • Honoraires du chirurgien plasticien
  • Frais d’anesthésie générale par un anesthésiste qualifié
  • Implants ronds ou anatomiques certifiés
  • Opération dans une clinique esthétique accréditée et ultramoderne
  • Soins post-opératoires complets

Les frais ci-dessus s’appliquent à la plupart de nos patientes qui souhaitent réaliser une augmentation mammaire simple. Le prix peut varier pour les patientes qui présentent d’autres anomalies mammaires (seins tombants).

Augmentation mammaire Tunisie prix tout compris

Vous serez accueillies dans une clinique esthétique bien équipée et ultra-moderne pour réussir votre augmentation mammaire Tunisie, la consultation préopératoire et le suivi postop sont bien assuré, implants mammaires certifiés, convalescence et suivi.

  • Prise en charge à l’aéroport, transfert privé de l’hôtel à l’hôpital/clinique et vice versa
  • Hôtel luxueux de trois à cinq étoiles, à la proximité de la clinique
  • Assistance médicale 24h/24, carte SIM et internet

Nous travaillons avec un groupe d’hôtels les plus luxueux en Tunisie et dans d’autres villes. Selon le type de forfait que vous choisissez et l’emplacement de l’hôpital ou de la clinique où vous allez réaliser l’opération, nous collaborons avec l’hôtel le plus adapté pour vous. Le nom, les détails et les photos de l’hôtel vous seront envoyés par devis.

Consultation en ligne gratuite

Remplissez le formulaire ci dessous pour planifier votre consultation gratuite dès maintenant !

Comment se déroule une augmentation mammaire ?

La plupart des patientes qui ont réalisé une augmentation mammaire par pose d’implants ont eu pour objectif de refaire la poitrine ou de traiter certaines malformations mammaires. Il s’agit de l’aplasie mammaire, de l’hypotrophie mammaire ou d’une perte de volume des seins après une grossesse.

La pose des prothèses mammaires permet d’obtenir des seins plus volumineux et atténue les complexes que nourrit une poitrine menue. Une augmentation mammaire se déroule sous anesthésie générale. La durée de l’intervention varie entre 1h et 3h, si la correction d’une mastopexie associée est nécessaire. Pour son opération, la patiente a le droit de choisir entre deux types d’implants mammaires. Il peut solliciter des implants ronds ou des implants anatomiques. Tout dépend du résultat escompté.

Ce qu’il faut savoir avant de choisir un implant ou un autre, c’est que la prothèse ronde est particulièrement recommandée pour les personnes souffrant certes d’hypotrophie mammaire, mais avec les seins bien formés. Elle offre aussi un résultat satisfaisant pour la correction d’une ptôse mammaire associée à une augmentation mammaire par pose de prothèses.

Comment choisir un implant mammaire ?

En termes de résultats, l’implant rond offre un supplément de volume dans la partie supérieure du sein particulièrement.

Quant à la prothèse anatomique, elle est recommandée davantage pour les patientes avec une absence de développement du sein au niveau de la partie inférieure du sein, que corrige parfaitement l’implant anatomique grâce à sa forme en goutte d’eau. Ce type d’implant est aussi très sollicité pour la reconstruction mammaire. Et son principal avantage est le résultat naturel qu’il offre.

Le remplissage de l’implant est aussi un point important à tenir en compte au cours de l’intervention. Le patient peut choisir entre un implant mammaire avec silicone, un implant mammaire avec hydrogel, ou un implant mammaire avec sérum physiologique. Le plus utilisé est l’implant rempli de gel de silicone, car même en cas de rupture, le risque de fuite est quasi-nul.

L’implant mammaire en gel de silicone est constitué d’une enveloppe en élastomère contenant un gel de silicone.

  • Le silicone est un polymère qui peut être présenté à l’état solide, en gel ou liquide.
  • Le silicone est un polymère chimiquement inerte, thermiquement stable et résistant à l’oxydation, qui lui permet de fonctionner comme un matériau biocompatible.
  • Le silicone s’est révélé être l’un des matériaux les moins réactifs vis-à-vis des tissus du corps humain.
  • Les prothèses en gel de silicone sont souples et leur contenu est mobile.
  • La surface extérieure peut être lisse ou texturée, revêtue de polyuréthane ou non revêtue.

Quelle taille choisir pour une augmentation mammaire ?

Au cours de l’opération d’augmentation des seins, la patiente sera appelée à choisir aussi la projection de l’implant souhaitée : faible, modérée, forte ou extra-forte. En fonction de la projection voulue, l’implant pourra redessiner le contour des seins, procurer des seins galbés, bombés ou pigeonnant.

Après le choix du type d’implant, se pose le problème du positionnement de l’implant. Le chirurgien a le choix entre 3 types de positionnement :

  • La position rétroglandulaire (signifie que l’implant est positionné en avant du muscle pectoral et en arrière de la glande mammaire, idéale pour les femmes dont la peau est de bonne qualité)
  • La position rétropectorale (signifie que l’implant est situé en arrière du muscle pectoral, idéale pour les femmes minces et avec une glande mammaire moins développée)
  • Le dual plan (une partie de la prothèse est placée derrière le muscle pectoral et l’autre derrière la glande mammaire. La technique du dual-plan est recommandée pour les femmes présentant une épaisseur de peau de faible quantité ainsi qu’un faible volume de glande mammaire.)

Afin d’introduire les prothèses et les placer à ces lieux indiqués, le chirurgien a le choix entre 3 voies d’abord :

  • La voie aréolaire, c’est-à-dire qu’il peut réaliser une incision autour de l’aréole ;
  • La voie sous-mammaire, l’incision est faite sous le sein, dans le sillon sous-mammaire ;
  • La voie axillaire, l’incision est effectuée sous l’aisselle.

La localisation des cicatrices de l’augmentation mammaire est déterminée par l’endroit où l’incision a été pratiquée. Tout compte fait, qu’il s’agisse de la cicatrice circulaire (aréolaire), de la cicatrice horizontale (sous-mammaire) ou d’une cicatrice verticale (axillaire), chacune d’elle est assez discrète.

Quelles sont les suites opératoires ?

Elles sont douloureuses le plus souvent, et nécessitent des antalgiques ou des calmants administrés par voie intraveineuse. Après une plastie d’augmentation des seins, le patient doit porter un soutien de contention pendant 4 semaines, nuit et jour. Il se manifeste après cette intervention un œdème et des ecchymoses qui disparaissent habituellement au bout de 15 jours.

Si des fils non résorbables sont utilisés pour les sutures, ils seront enlevés 2 semaines après l’intervention. Il est fortement déconseillé d’exposer les cicatrices de l’augmentation des seins par implants aux rayons UV ou au soleil. La durée d’arrêt de travail varie d’un patient à un autre, et d’une activité à l’autre. Certains patients peuvent avoir besoin de 5 jours, et d’autres de 3 semaines. Il est conseillé de ne reprendre le sport qu’après 1 mois environ. Il est à noter que la période de convalescence et certains effets postopératoires sont différents lorsqu’on a associé la pose des implants mammaires au lifting des seins pour pouvoir augmenter et rehausser la poitrine.

Augmentation mammaire Tunisie : les résultats

augmentation mammaire bonnet d

Les premiers résultats, même s’ils sont immédiatement perceptibles, ne commencent à offrir une satisfaction qu’entre le 1er et le 3ème mois après votre augmentation mammaire. Le résultat définitif cependant, n’apparaît qu’à partir du 6ème mois. Les cicatrices liées à la chirurgie disparaîtront au bout d’un an.

Contrairement au lipofilling des seins, en l’occurrence à l’augmentation des seins par injection de graisse, dont le résultat est définitif, la chirurgie d’augmentation mammaire par implant, implique un retrait de l’implant après une certaine période. On évalue tout de même la durée de vie de l’implant à plus de 10 ans.

Comment savoir quand changer son implant mammaire ?

Comment dormir après une pose d’implant mammaire ?