Réduction mammaire Tunisie

La réduction mammaire en Tunisie est destinée aux patientes qui souffrent de l’hypertrophie mammaire, en l’occurrence une poitrine trop volumineuse. La réduction mammaire permet donc de diminuer le volume des seins afin d’avoir une poitrine en harmonie avec la silhouette.

L’intervention a certes un but esthétique, mais aussi fonctionnel, car elle permet aussi de soulager les douleurs associées à des seins volumineux, et la gêne physique que cela entraîne.

Prendre Rendez-vous avec le Dr. ABIDI

Déroulement d’une réduction mammaire

Le but de la réduction des seins, consiste à réaliser une ablation de la peau et de la glande excédentaires, et de procéder au remodelage du sein. Le chirurgien va, pour ainsi dire, corriger l’hypertrophie des seins, ainsi que la ptose mammaire.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, et dure entre 2h et 3h. Plusieurs étapes sont nécessaires au déroulement d’une chirurgie de réduction de l’hypertrophie mammaire.

D’abord, le chirurgien devra procéder à l’exérèse du tissu glandulaire et ascensionner la glande mammaire.

reduction mammaire tunisie

Ensuite, il va effectuer un redrapage du tissu cutané, et, en cas de relâchement de la peau, réaliser un lifting des seins pour corriger la ptose. C’est au cours de cette étape opératoire, qu’il procède aussi à la correction d’une asymétrie mammaire le cas échéant.

Il va par la suite, effectuer une réduction de l’aréole, et repositionner le mamelon, en l’orientant vers le haut.

C’est alors, seulement, qu’il procède à l’ablation de la peau en excès, et effectue des points de suture avec du fil résorbable. Il procède enfin, à la mise en place des drains pour éviter qu’un hématome ne survienne. Et, il complète l’opération par un pansement modelant sous forme de soutien-gorge. Le drainage sera enlevé dès le lendemain.

La réduction mammaire peut nécessiter plusieurs types d’incisions qui détermineront les futures cicatrices.

Elle s’effectue généralement avec 2 incisions obligatoires : une incision autour de l’aréole et une incision verticale qui va de l’aréole jusqu’au pli sous-mammaire.

En cas d’hypertrophie importante, une 3ème incision, facultative le plus souvent, peut être réalisée dans le pli sous-mammaire. Il s’agit d’une incision horizontale.

On peut donc s’attendre après une réduction des seins, a 2 ou 3 cicatrices, qui s’estomperont avec le temps.

Suites opératoires d’une réduction de la poitrine

Elles sont moins douloureuses que celles d’une augmentation mammaire. Des antalgiques sont suffisants pour soulager la douleur.

Il apparaîtra néanmoins, dans les jours qui suivent l’intervention, des ecchymoses et un œdème, qui prendront parfois 2 semaines pour se résorber complètement.

La réduction mammaire, occasionne néanmoins une gêne pour la patiente, qui peut éprouver de la difficulté à lever les bras. Il est conseillé d’éviter le port des charges lourdes pendant 3 semaines.

En fonction du type d’activité qu’effectue le patient, il peut s’avérer nécessaire d’observer une période d’arrêt de travail pouvant varier entre 2 et 3 semaines. Il est recommandé d’envisager la reprise du sport seulement après 1 mois.

Résultat de la réduction mammaire en Tunisie

On peut déjà apprécier le nouveau galbe de la poitrine le jour suivant l’opération. On peut alors constater une véritable diminution des seins, une symétrie parfaite, et un meilleur positionnement du sein.

reduction mammaire tunisie avant apres

Mais un résultat optimal n’est appréciable qu’après la résorption totale de l’œdème, après 3 mois. La poitrine est moins volumineuse, plus harmonieuse et les tissus mammaires sont assouplis. Le résultat définitif surgit donc vers le 6ème mois postopératoire.

Un régime alimentaire suivi, permet d’éviter une perte de poids, pouvant entraîner un affaissement secondaire des seins.

La réduction mammaire n’empêche pas une grossesse. Mais celle-ci ne peut se faire qu’après 6 mois. Pour l’allaitement, il est possible que l’intervention conduise à l’ablation des canaux galactophores, et donc empêche l’allaitement.

Outre le bénéfice esthétique que le patient peut tirer d’une réduction des seins, cette opération permet aussi de soulager les douleurs dorsales, des épaules, et l’inconfort que peut provoquer des gros seins. Dans certains cas, son association avec un lifting des seins permet d’obtenir une poitrine plus belle et plus harmonieuse.

Complications de la réduction des seins

Les principales complications d’une chirurgie de réduction mammaire sont liées à l’anesthésie ou la chirurgie.

Les complications chirurgicales sont généralement liées au risque de survenue d’un hématome après l’opération. De même, il est possible que l’intervention entraîne une infection, bien que ce risque soit rare. Une antibiothérapie est nécessaire dans ce cas, et parfois même une ré intervention.

On peut aussi s’attendre à des cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques. D’où l’importance de s’adresser à un chirurgien qualifié.

Les autres risques de la réduction mammaire portent sur une insensibilité de l’aréole. Elle peut être passagère ou définitive.