arret tabac rhinoplastie
Comment fumer affecte vos résultats de rhinoplastie ?
2 décembre 2021
suivi resultat lifting cervico facial
Comment entretenir son lifting cervico facial ?
7 janvier 2022
prendre avion apres rhinoplastie

Peut on prendre l’avion après une rhinoplastie ?

Une des questions les plus fréquentes est peut-on prendre l’avion après une rhinoplastie ? Les patients ayant subi une rhinoplastie ne sont généralement pas aptes à prendre l’avion qu’après 6 jours et 5 nuitées. C’est le temps minimum que le patient devrait attendre avant de prendre l’avion. Cependant, nos patients sont autorisés à prendre l’avion après 5 à 7 jours et après le retrait de l’attelle nasale.

Le temps qu’un patient opéré du nez puisse voyager en avion dépend également de son état global santé et de sa guérison. La durée du vol compte également. Même s’il est peu probable qu’un vol court cause de graves problèmes après une semaine, des précautions supplémentaires doivent être prises.

Quels sont les risques liés après une rhinoplastie ?

Pour les patients qui ont subi une rhinoplastie, voyager en avion représente une charge considérable pour le corps et l’esprit. Une préparation minutieuse du voyage peut soulager considérablement les défis logistiques et médicaux à venir.

Les voyages en avion après la rhinoplastie présentent des risques potentiels dont nous citons :

Gonflement

Les conditions du vol peuvent vous rendre mal à l’aise, particulièrement si vous avez des difficultés de sinus comme des allergies.

La nausée

Les nausées est l’un des effets secondaires potentiels après la rhinoplastie. La raison en est que vous prenez des analgésiques puissants après la chirurgie, qui, combinés au mouvement de l’avion, peuvent vous donner des nausées et une envie de vomir.

Saignement

Pendant les premiers jours après la rhinoplastie, le nez devient trop sensible et le risque de saignements est possible.

Conseils pour un vol sécurisé après une rhinoplastie

Parlant des conseils sur l’aptitude au vol après la rhinoplastie, en plus des aspects postopératoires généraux et spécifiques à la procédure, certains aspects particulièrement liés au vol doivent également être pris en compte. Les aspects à considérer en postopératoire incluent la cicatrisation des plaies et le retrait des sutures, la stabilité des tissus, l’augmentation de la consommation d’oxygène due au stress, le risque d’infection, les nausées, et les maux de tête.

Par exemple, après une rhinoplastie, la pression ambiante réduite en vol peut provoquer une fuite au niveau de l’ancien site de ponction et entraîner des symptômes tels que des maux de tête. En outre, il convient de mentionner de manière générale que que jusqu’à ce que la pression cabine soit atteinte à l’altitude de croisière, il y a une expansion des gaz piégés et une diminution de volume pendant la descente

Afin d’avoir un vol sûr et sécurisé, votre chirurgien vous recommande des conseils que vous devez suivre pendant votre vol après la rhinoplastie :

  • Utilisez des vaporisateurs nasaux pour minimiser la congestion nasale et auriculaire. En cas de saignement de nez, les décongestionnants peuvent aider à arrêter le saignement.
  • Ne portez pas et ne soulevez pas de bagages car vous devez vous abstenir de soulever des objets lourds pendant deux semaines après la chirurgie.
  • Gardez votre corps bien hydraté en buvant suffisamment d’eau et de jus sains.

Après une opération nasale, l’égalisation de la pression peut être difficile en raison du gonflement. Si le squelette nasal opéré est pressé fermement, il existe un risque de déplacement dans la zone cartilagineuse ou osseuse. De plus, il faut tenir compte de l’air sec dans l’avion, qui peut également provoquer une irritation des muqueuses. Ainsi, des mesures d’hydratation (par exemple avec une pommade nasale) doivent être effectuées afin de prendre soin en plus des muqueuses. Les gonflements des muqueuses peuvent bien sûr également être causés par des réactions allergiques ou des infections aiguës. Un traitement antiallergique ou anti-infectieux aurait donc dû avoir lieu avant le départ.