apnee
Qu’est-ce l’apnée du sommeil ?
13 décembre 2018
avant-apres-rhinoplastie
Pourquoi le morphing est nécessaire avant une rhinoplastie ?
25 décembre 2018
Show all

Comment reconnaître une sinusite ?

sinusite

La rhinite allergique qui provoque généralement une sensation de nez bouché, des céphalées frontales, en l’absence d’un traitement efficace peut entraîner des complications parmi lesquelles, une sinusite chronique. Mais, les sinusites en soi sont différentes des rhinites pour la simple raison qu’elles désignent particulièrement des cas d’inflammations de la muqueuse des sinus de la face qui en cas de négligence,peuvent devenir chroniques et exiger à ce moment, un traitement chirurgical pour certains cas.

Causes et symptômes des sinusites

La sinusite n’est pas la même chez tous. Mais, on parle en générale de sinusites pour désigner des affections des cavités sinusales (sinus maxillaire, sinus frontal, sinus sphénoïdal et sinusethmoïdal). La principale différence entre un rhume et une sinusite c’est que,bien que les deux affections touchent les sinus, les symptômes de la sinusite sont prépondérants et autonomes.

La sinusite est causée par le plus souvent par une infection nasale, mais aussi par une infection dentaire ou bien peut être héréditaire. Ses symptômes les plus fréquents sont les maux de tête, les migraines sans oublier les névrites et les névralgies.

Les types de sinusites

On distingue 2 principales formes de sinusites : les sinusites aigües et les sinusites chroniques.

Les sinusites aigües

C’est lorsque l’inflammation des sinus ne fait pas suite à une précédente inflammation. Sa cause est une banale infection nasale pouvant évoluer et prendre plusieurs formes :

La sinusite catarrhale

Caractérisée par une obstruction des sinus par le catarrhe naso-sinusal. Elle agit comme un rhume accompagné de violents maux de tête, mais résiste au traitement du rhume.

La sinusite purulente

Il peut s’agir d’une sinusite maxillaire unilatérale ou d’une sinusite frontale. Les douleurs dans le 1er casse manifesteront dans la zone concernée, tandis que dans le 2nd,elles partiront de la racine du nez vers l’angle interne de l’orbite. Ce qui caractérise une sinusite purulente, c’est la présence du pus dans les méats.

La sinusite ulcéreuse et nécrosante

Causée par une maladie infectieuse grave.

La sinusite maxillaire d’origine dentaire

Causée par une infection dentaire, notamment la 1ère et la 2ème grosse molaire.

Les sinusites chroniques

Le plus souvent ce sont des complications de la sinusite ulcéro-nécrosante ou de l’ostéomyélite du maxillaire (autre sinusite aigüe). La chronicité résulte de l’extension des lésions de la muqueuse aux parois osseuses. On distingue 3 types de sinusites chroniques :

La sinusite purulente chronique

Elle affecte principalement les sinus maxillaires et frontaux. Ses symptômes sont : douleurs, maux de tête,troubles oculaires, écoulement nasal purulent en continue. Le diagnostic permettant de l’établir repose sur aussi bien sur une rhinoscopie parfois utilisée lors de la rhinoplastie ;une diaphanoscopie et une radiographie.

La sinusite œdémateuse

Elle se caractérise par une hypermétropie de la muqueuse qui se transforme ensuite en œdème et en polypes.  La tuméfaction de la cavité nasale progresse vers les fosses nasales, ce qui cause une fermeture du nez (sténose).

Les sinusites latentes

Elles n’ont pas les symptômes classiques des sinusites. Des troubles de la vision ou des névrites rétro-bulbaires peuvent cacher une sinusite.