avant-apres-rhinoplastie
Pourquoi le morphing est nécessaire avant une rhinoplastie ?
25 décembre 2018
reconstruction-mammaire
Que choisir entre le lambeau abdominal et dorsal pour la reconstruction mammaire ?
11 janvier 2019
Show all

Comment en finir avec les bras chauves-souris ?

lifting-bras

On désigne par « bras chauve-souris », les muscles ramollis, pendant à l’arrière des bras. Plutôt que d’être fermes, les triceps pendouillent comme une aile de chauve-souris. Retrouver la fermeté et la tonicité de ces muscles n’est pas chose aisée.

Fort heureusement, il existe des exercices physiques pour raffermir les bras, plus précisément des exercices de musculation des bras auxquels il faut associer une bonne alimentation. Voici quelques astuces pour perdre le gras des bras.

Des exercices pour corriger les bras chauve-souris

Avant de songer à réaliser un lifting des bras pour retrouver des bras fermes, pourquoi ne pas songer à quelques exercices de musculation ? Que ce soit à domicile ou dans une salle de sport, il existe des mouvements ciblés pour tonifier les bras.

C’est l’exemple du développé couché en prise serré. Ce mouvement consiste à soulever une barre en écartant les bras moins qu’on le ferait avec un développé couché normal. Les coudes doivent rester collés au corps. En le réalisant ainsi, on travaille les triceps plutôt que les pectoraux. Le mouvement doit être répété en série de 10.

Le second exercice, réalisable toujours en salle de sport est le curl poulie basse. Pour ce faire, on doit être en position debout devant une poulie basse, on effectue une flexion des coudes en veillant à ce qu’ils restent serrés près du corps.

Pour des exercices de musculation des bras sans matériel, on peut opter pour l’extension verticale avec un poids ou pour les dips sur un banc.

Une bonne alimentation pour tonifier les bras

Si l’activité physique permet de muscler les bras, une bonne alimentation constitue un atout important pour rendre les bras fermes. Mais pour perdre le gras des bras, ce n’est pas le gras qu’il faut sortir de son plat, mais le sucre.

La consommation de sucre, notamment de sucre rapide, entraîne une importante sécrétion d’insuline. Ce qui a pour effet de favoriser non seulement le stockage des graisses, mais aussi du sucre. Les glucides sont responsables de la réserve de lipides qui s’accumulent dans certaines zones de l’organisme, notamment au niveau des bras. On comprend donc que la consommation de sucre favorise la prise de poids et les bras chauve-souris qui en résultent. Le triceps brachial est une zone de stockage des graisses.

En somme, pour raffermir les bras, il faut tout autant pratiquer une activité de musculation des bras qu’adopter une alimentation sans sucre. Ainsi, on peut éliminer de son alimentation les biscuits, bonbons, gâteaux, pâtes blanches, et autres petites gâteries que l’on s’offre parfois mais qui n’ont aucun apport nutritionnel.