relooking-extreme
Vous êtes prête pour un Relooking extrême ?
16 avril 2019
chirurgie-paupieres
Comment effacer les rides sous les yeux et les paupières qui tombent ?
23 avril 2019
Show all

Botox : Histoire de tout savoir avant de se lancer !

botox

La médecine esthétique utilise la toxine botulique, sous le nom de Botox, pour le rajeunissement cutané, visant essentiellement à atténuer ou supprimer les rides qui se forment sur le haut du visage, dans la région du front, des sourcils ou de l’angle extérieur des yeux ( les fameuses pattes d’oie ).

Utilisée dans le but de réduire la contraction des muscles du visage induisant la formation des rides, la toxine botulique est, à l’origine, une protéine sécrétée par la bactérie responsable du botulisme et aux propriétés neurotoxiques puissantes.

Aujourd’hui synthétisée en laboratoire, elle est utilisée dans le domaine esthétique à très faibles doses et ses effets ont une durée moyenne de six mois, tendant à se prolonger au fil des séances d’injections.

Cependant, même si la popularité de ce traitement est telle que les moins de 40 ans s’y mettent, recourir au Botox doit passer par certaines précautions, à savoir s’adresser à un médecin spécialisé, bien se renseigner sur son utilisation pour prendre une décision éclairée et avoir connaissance des risques, parfois graves, qu’un tel acte médical peut comporter.

Nécessitant parfois jusqu’à six semaines pour observer un effet maximal, plusieurs facteurs pourraient affecter le résultat des injections de Botox : l’âge, qui met en question la dose à injecter et la compétence du médecin, l’état de santé, une éventuelle allergie à la toxine ou une infection de la zone traitée ou encore un problème de coagulation sanguine, etc., qui peut constituer une contre-indication à ce produit.

Vous voulez se prendre en main et éliminer définitivement toutes traces de rides ou même un signe de vieillissement sur votre visage, vous voulez tout simplement tonifier vos tissus et revivre l’air jeune d’autan, la solution est la médecine esthétique.