chirurgie-nez-tunisie
Quelle technique de rhinoplastie choisir pour refaire son nez ?
5 avril 2018
D’où nous viennent adipocytes responsables du stockage des graisses?
6 avril 2018
Show all

Attention aux maladies des paupières !

maladies paupieres

Les paupières sont des plaques cutanées mobiles, qui se referment sur les yeux afin de les protéger des agressions externes. Ces paupières, au nombre de 4, sont constitués de plusieurs muscles, à savoir : le muscle orbiculaire, le muscle releveur et le muscle de Müller, dont le premier sert à la fermeture des paupières, et les autres à leur ouverture. C’est grâce à ces mouvements d’ouverture et de fermeture des paupières supérieures et inférieures, qu’elles peuvent protéger les yeux contre la poussière, la lumière, et qu’elles peuvent aussi réhydrater et nettoyer la cornée. C’est pourquoi, il faut faire attention à nos paupières, et leur éviter des maladies.

Il n’y a pas que le ptosis

De plus en plus, seul le relâchement des paupières, une chute de la paupière ou un ptosis, fait l’objet d’une attention particulière, et sollicite des soins esthétiques, notamment une blépharoplastie de la part des femmes comme des hommes. Et pourtant, avoir des paupières enflammées, rouges, écailleuses, boursouflées, ou une bosse, une sensation de brûlure, des yeux larmoyants, etc., devraient être autant de signes précurseurs d’une affection des paupières. Les maladies palpébrales les plus fréquentes sont : la blépharite, l’orgelet, le chalazion.

Comment se manifeste la blépharite ?

Si vous remarquez des rougeurs au niveau du bord de la paupière, et des croûtes à la base des cils, vous êtes en face d’une blépharite. En cas d’inflammation, elle peut avoir d’autres symptômes comme l’apparition d’un œdème palpébral, une déformation ou une ulcération de la paupière, tout comme vous aurez l’impression d’avoir un corps étranger dans l’œil, ou d’éprouver une sensation de brûlures.

Cette inflammation peut être causée par un virus, une bactérie ou peut être la conséquence d’une allergie. On cite parmi les causes de la blépharite : le staphylocoque, ou un parasite de la peau vivant dans les poils du visage, à savoir le Demodex folliculorum, elle peut aussi être causée par la rosacée, une pathologie responsable de la couperose ; ou d’autres causes comme la dermite séborrhéique ou le psoriasis.

Le traitement de la blépharite est envisagé en fonction de sa cause. Il peut se faire avec un collyre, une pommade, ou par massage.

Le chalazion qu’est-ce que c’est ?

Avez-vous déjà remarqué une petite boule  sous la peau, au niveau de la glande lacrymale de la paupière ? Il s’agit d’un chalazion, causé par une obstruction de la glande de Meibomus. Douloureux, il peut devenir chronique.

Un traitement à domicile du chalazion est tout à fait possible. Il suffit d’y appliquer une compresse chaude pendant 15 mn, matin et soir afin de décongestionner les glandes obstruées. Un massage de la paupière, après application de la paupière, permet libérer le liquide jaune qui se pointe après l’application des compresses. Des cas particuliers nécessitent pourtant un traitement médical (pommade, collyre) mais sans antibiothérapie. L’intervention chirurgicale est requise en cas d’enkystement du chalazion, et qu’il devient difficile de le drainer manuellement.

L’orgelet, comment soigner ?

Très contagieux, l’orgelet est une infection des cils causée par le staphylocoque. Il se manifeste, tel un furoncle sur la peau. Il est localisé sur le bord de la paupière. Pour ne pas se contaminer l’autre œil, il est déconseillé de frotter l’œil en bon état avec la main utilisée pour l’œil malade.

La guérison se fait le plus souvent de manière spontanée. Une bonne hygiène oculaire est recommandée pour le traitement. Mais en cas de douleurs très vives, de gonflement excessif de paupière, de fièvre, il est important de consulter.