D’où nous viennent adipocytes responsables du stockage des graisses?
6 avril 2018
lifting-seins
Comment garder ses seins fermes après l’accouchement ?
6 avril 2018
Show all

Quelle liposuccion pour quel résultat ?

liposuccion-graisse

Envie de perdre des graisses superflues ? Celles qui face au sport et aux régimes alimentaires se montrent inlassablement résistantes ?

La chirurgie esthétique a proposé une solution simple pour se débarrasser des graisses excédentaires. Cette solution est la liposuccion. Il en existe pourtant un nombre invariable, qui ne se font pas de la même manière, et dont les résultats semblent différents d’une technique à une autre. Pourquoi choisir une liposuccion classique par rapport à une liposuccion douce ? Quelle en est la différence ?

La  liposuccion, une technique évolutive

Les premières réalisations de lipoaspiration débutent vers les années 1920. C’est seulement à partir de 1980 que les canules reliées à un aspirateur ont commencé à servir dans l’aspiration chirurgicale des graisses en excès. Depuis lors, de nombreuses tentatives sont faites pour rendre la liposuccion moins invasive. Il existe donc, différentes techniques de liposuccion.

Avez-vous entendu parler de liposuccion tumescente ?

Il s’agit d’une technique de liposuccion, mise au point en Californie par le Dr Jeffrey A. Klein, et qui consiste à utiliser une importante quantité d’anesthésie locale fortement diluée. L’injection se fait sous la peau. On parle de liposuccion tumescente parce que l’intervention est essentiellement réalisée sous anesthésie locale.

L’avantage de cette technique, c’est qu’en mélangeant du sérum physiologique à l’adrénaline, ou en utilisant une solution anesthésique qui contient de la lidocaïne et de l’adrénaline, cela permet de surseoir à l’utilisation de l’anesthésie générale, et empêche en même temps les risques de saignement.

La quantité de graisse éliminée à la minute par les canules traditionnelles est moindre, mais une plus grande quantité de graisse est éliminé à chaque fois grâce à cette technique, et ses résultats sont plus lisses. L’intervention de lipoaspiration est moins douloureuse, présente moins de risque et le patient récupère plus rapidement.

Que savez-vous de la liposuccion douce ?

Si vous avec un important stockage de graisse, il vaut mieux ne pas y songer. Il s’agit d’une technique de prélèvement de graisse destinée aux patient qui n’ont pas trop de graisse stockée, et dont l’accumulation des tissus adipeux concernent au maximum 2 à 3 zones.

Elle est excellente pour les petits excès de graisse, pour éliminer la peau d’orange et gommer la cellulite. L’intervention se déroule sous anesthésie locale, et l’aspiration de la graisse se fait à l’aide d’une seringue. La liposuccion douce est une technique indolore qui permet le remodelage de la silhouette.

Et si on parlait de liposuccion assistée ?

La liposuccion peut être assistée par radiofréquence, par ultrasons, par laser ou par jet d’eau.

Une liposuccion assistée est généralement préconisée pour les patients ayant une peau moins tonique. Car, le résultat de la liposuccion dépend surtout de la tonicité de la peau. En associant d’autres formes d’énergie à la liposuccion, cela permet d’alléger les suites opératoires, d’améliorer la qualité de l’opération, et surtout de favoriser une meilleure rétraction de la peau après l’intervention.

Avec votre chirurgien, si votre peau est quelque peu abîmée, vous avez donc le choix entre le Body jet (liposuccion par jet d’eau), la liposuccion aux ultrasons qui vous épargne de la chirurgie ou vaser liposuccion, etc.

A vous de choisir votre liposuccion, de perdre les graisses excédentaires, et de remodeler votre silhouette.